J’accuse les tortionnaires d’Omar Khadr

« Un ouvrage magistral plus que nécessaire pour bousculer notre inertie. Car si nous n’y prenons garde, nous pourrions être les prochains à vivre un cauchemar éveillé. »

France-Isabelle Langlois, directrice générale, Amnistie Internationale Canada francophone

 

En 2002, capturé mourant à la suite d’une attaque américaine en sol afghan, le Canadien Omar Khadr est jeté dans l’enfer de Guantanamo Bay, où il croupira pendant 10 ans sans espoir de procès digne de ce nom.

 

Radicalisé par son père, un proche de ben Laden, l’enfant-soldat se retrouve à l’épicentre d’un conflit où les fondements mêmes de la justice, soumis à un remaniement unilatéral par les Américains, sont pulvérisés. Emprisonné arbitrairement, privé de tout droit, il est non seulement laissé en pâture à ses geôliers, mais pris en otage par des politiciens, dont Stephen Harper, qui exploitent ce filon électoral puissant sans scrupules ni morale.

 

Maintes sources et révélations inédites à l’appui, Frédéric Bérard expose, dans ce livre-choc, les dessous méconnus de l’une des pires tragédies judiciaires occidentales de l’histoire récente. En plongeant dans ce drame insensé, il fait émerger cette vérité accablante : sous d’autres habits peut-être, les tortionnaires d’Omar Khadr sont encore parmi nous.

ISBN
9782898274817
Formats
Imprimé, ePub, PDF
Parution
Reliure
Souple
Pages
400 pages
Dimensions
15 cm x 23 cm